lLES DERNIERES NOUVELLES DE LA PECHE SUR LA SUIR

Les dernières nouvelles de la pêche en irlande 2022.

Consulter  ici les NEWS précédentes: Février 2016, Mai 2016 ,Novembre 2016Mai-Juin 2017, Novembre 2017, Mars 2018, Octobre2018, Mai-Juin2018,

Novembre 2019, Décembre 2020, Octobre 2021, Février 2022

NEWS DE LA SUIR JUIN 2022

 

JUIN 2022- NEWS  TRUITE-SAUMON - JUIN 2022

  Le printemps sur la SUIR vient de se terminer par une grosse crue qui bien qu’attendue depuis plusieurs semaines a malheureusement rapidement rendu la pêche dans cette rivière quasiment impossible ces derniers jours. Un « pied de nez de la nature irlandaise » en quelque sorte aux pêcheurs venus pendant les semaines précédentes car la pêche tout au long des mois de mai et juin a été en grande partie handicapée par un manque d’eau qui a bien évidemment influencé négativement la pêche du saumon en la rendant encore plus aléatoire et frustrante qu’à l’accoutumée.

Malgré les conditions de pêche peu propices ne permettant au fil des semaines précédentes que quelques prises épisodiques, une légère crue début juin, permit à mes amis auvergnats Guy Bourbon et Jean-Jacques Chaumet de capturer quelques beaux poissons pendant leur séjour de pêche d’une semaine sur mes parcours. 

 

   A l’opposé, ces conditions défavorables pour les « saumoniers » ont été bénéfiques pour les pêcheurs à la truite. Nombreux sont ceux qui ont pu assister à des éclosions massives et variées, spectacle malheureusement désormais rarement rencontré dans bon nombre de nos superbes rivières de France et de Navarre.

   Ces éclosions d’éphémères de toutes sortes et de phryganes de toutes tailles ont entrainé des séances d’activité en surface qui s’avérèrent être du « jamais vu ! » pour bon nombre de moucheurs présents sur la rivière.

   En conclusion : un début de saison saumon compliqué avec des poissons « très boudeurs » et de ce fait très difficiles à leurrer et de nombreuses farios sauvages très actives mais aussi souvent très sélectives et comme toujours combatives à souhait.

 

 

   Des conditions de pêche compliquées, un manque d’eau inhabituel pour la saison et une météo souvent capricieuse n’ont pas réussi à masquer l’évidence indéniable et extrêmement rassurante que la rivière Suir est en excellente santé et que la qualité de ses eaux continue à s’améliorer d’année en année au grand bonheur des pêcheurs qui viennent la visiter. Enfin une bonne nouvelle en ces temps incertains…

 

 

  Mise à part la richesse de son cheptel en salmonidés (truites et saumons) et de sa micro-faune terrestre et aquatique, c’est une joie que de pouvoir observer à loisir la grande variété de la faune et de la flore présentes qui contribuent au bien-être de cette rivière. Il n’est pas rare de rencontrer des loutres en chasse, des daims sauvages venant s’abreuver et de nombreuses espèces d’oiseaux profitant de la générosité de cette superbe rivière. Ses rives, peu fréquentées sur mes parcours privés, sont des biotopes parfaits pour les lapins de garenne en expansion constante, les multitudes de canards mais aussi pour les lièvres, les faisans et en saison les martinets et les martins-pêcheurs qui utilisent ses rives sablonneuses pour nicher à l’abri de leurs prédateurs naturels.

 

 

 Une politique de l’eau saine (pratiquement chaque village riverain de la Suir a une station d’épuration des eaux usées opérationnelle) et des agriculteurs riverains plus respectueux de la nature grâce à des zones d’épandage de lisier plus contrôlées près des cours d’eau et des zones d’utilisation d’insecticides très réglementées près des haies et des zones boisées permettent à la Suir de conserver au fil des ans une excellence halieutique désormais difficilement trouvable ailleurs en Europe.

 

  

   Un de mes bonus personnel de ce début de saison de pêche 2022 sur mes parcours, a été ma deuxième rencontre avec Clément LAVAUX, un homme très sympathique, excellent moucheur et passionné de photo et de nature et qui est aussi un excellent monteur et concepteur de cannes à pêche sur mesure. J’ai essayé cette année, une de ses créations de 9’6’’ soie de 6, canne à mouche polyvalente rapide. Elle s’est avérée idéale pour pêcher les rivières relativement larges comme la SUIR. Fort des résultats très encourageants de cet essai, je n’ai aucune hésitation à recommander vivement cette canne à tous les pêcheurs désirant découvrir la pêche en Irlande, pays où il y a souvent du vent et où les fins fleurets et les soies de 3 ou même de 4 sont souvent peu adaptés aux conditions météorologiques présentes.

 

   Aussi, si vous êtes à la recherche d’une nouvelle canne à mouche, voici l’adresse de son site internet www.canneslavaux.com , je ne doute pas un instant que vous serez impressionné par la qualité de la construction et de l’esthétique des finitions de ses créations.

 

   Je joins à ces « News » des photos prises cette année par mes clients car ces dernières parlent plus qu’un long discours. Pour ceux, désireux de découvrir la rivière Suir, je précise qu’il me reste encore quelques places disponibles pour les mois de juillet, août et septembre et que je conseille aux pêcheurs éventuellement intéressés de me contacter rapidement au 00 353 86 817 60 55, sur WhatsApp, sur Messenger ou sur jeanlouptrautner@gmail.com

 

 

A bientôt.

Bien Cordialement

Jean Loup 


 

 

 

 

 

ACCUEIL

 

COURRIEL